Recherche:

Commission paritaire 1110030: ENTREPRISES DE MONTAGE DE PONTS ET CHARPENTES METALLIQUES

imprimer
      • Situation au 18/10/2020 Consulter l'historique de la commission paritaire.

        ( Dernière adaptation: 02/07/2020 )
      • Indexation de 1,01% en 7/2020. En cas d’indexation en application des CCT sectorielles, les salaires minimums et les salaires réels sont indexés.
        Les entreprises peuvent au 1er juillet 2019 affecter la marge salariale maximale disponible de 1,1% de la masse salariale de manière spécifique à l'entreprise par le biais d'une enveloppe d' entreprise récurrente, L'affectation de cette enveloppe peut uniquement être négociée au niveau de l'entreprise. Tous les salaires horaires bruts réels des ouvriers seront augmentés de 1,1 % au 1er juillet 2019 si la concertation d'entreprise au sujet de l'enveloppe n'aboutit pas à une convention collective de travail avant le 30 septembre 2019 ou la date convenue ultérieurement ou en l'absence d'approbation par la commission paritaire de la proposition d'affectation de manière spécifique à l'entreprise.

        Ce sous-secteur n'est pas une Sous-commission paritaire officielle (SCP). Cependant, les données de salaires ci-dessous sont reprises dans les CCT's sectorielles de la Commission paritaire officielle (CP 111).

        Pour le présent barème salarial, les salaires des jeunes ont été supprimés, ce qui démontre la volonté de la commission d'offrir aux jeunes les mêmes possibilités salariales qu'aux travailleurs âgés. Par conséquent, la CCT n°50 du CNT n'est pas d'application.

        Ce barème n’est pas applicable aux entreprises qui ressortissent à la commission paritaire de la construction et dont l'activité principale est la location de services et/ou de matériel pour l'exécution de tous travaux de levage, ou l'exécution de tous travaux de levage.
      • Table des matières

        • 1. REGIME (sur base hebdomadaire) : 37h
          • 1.1. SALAIRES HORAIRES : BASE
          • 1.2. SALAIRES HORAIRES : EFFECTIF
  • 1. REGIME (sur base hebdomadaire) : 37h

    Les salaires de base sont appliqués dans l’atelier et pour les déplacements, les salaires effectifs (= les salaires de base, majorés d’environ 18% à titre de prime de risque) au chantier.

    1.1. SALAIRES HORAIRES : BASE

    Classe Limites salariales
    Min. Max.
    I Manoeuvre ordinaire en formation 13,1544 13,6740
    II Manoeuvre d'élite 13,4493 13,9802
    III Manoeuvre specialisé 13,8256 14,6588
    IV Manoeuvre spécialiste d'élite 14,1608 15,0568
    V Spécialiste d'élite 14,4782 15,4332
    VI Manoeuvre qualifié 14,9645 15,7057
    VII Qualifié d'élite 15,2118 16,1039
    VIII Qualifié d'élite 15,5881 16,5758
    IX Brigadier 15,7134 16,6865
    X Contremaître 16,6126 17,6525

    1.2. SALAIRES HORAIRES : EFFECTIF

    Classe Limites salariales
    Min. Max.
    I Manoeuvre ordinaire en formation 15,5249 16,1226
    II Manoeuvre d'élite 15,8535 16,5095
    III Manoeuvre specialisé 16,3068 17,3021
    IV Manoeuvre spécialiste d'élite 16,7052 17,7854
    V Spécialiste d'élite 17,0850 18,2464
    VI Manoeuvre qualifié 17,6711 18,5484
    VII Qualifié d'élite 17,9770 19,0424
    VIII Qualifié d'élite 18,4085 19,6025
    IX Brigadier 18,5779 19,7578
    X Contremaître 19,6729 20,9007